Quelles formations suivre pour devenir avocat ?

Le domaine juridique est très vaste et offre plusieurs opportunités. Il est possible d’exercer en tant qu’avocat, notaire, conseiller juridique, juriste, greffier, magistrat et autres métiers lorsque vous suivez une formation juridique. Le parcours pour devenir avocat diffère de celui pour devenir notaire ou greffier. Il est important de connaître les attributions de l’avocat ainsi que les diplômes nécessaires pour prétendre à ce métier si noble.

Description de la profession

L’avocat est un professionnel qui représente ses clients devant les juridictions compétentes selon le litige afin d’assurer leurs intérêts. Un avocat peut être généraliste ou décider de se spécialiser (droit des affaires, droit civil, droit pénal, droit de la famille, droit des sociétés). Si vous décidez de vous spécialiser, vous devrez obtenir la mention de spécialisation en plus des autres diplômes. Un avocat ne peut avoir plus de deux mentions de spécialisation et il doit justifier qu’il a suivi une formation continue dans le ou les différents (s) domaine(s).

  • Les avocats d’affaires sont spécialisés en droit international, en droit commercial, pour la fusion et l’acquisition, les nouvelles technologies. Lors d’une prise de décision importante dans une entreprise, l’avocat est sollicité dans la majorité des cas.
  • Les avocats fiscalistes jouent le rôle de conseiller auprès des particuliers et des entreprises en ce qui concerne la gestion de leurs impôts. Ils veillent à ce que leurs clients soient en règle et respectent les normes nationales et internationales afin d’éviter que leur entreprise ne soit redressée.
  • Les avocats pénalistes assurent la défense de leurs clients devant les tribunaux d’instance, les tribunaux correctionnels et les cours d’assises. Cette spécialité est rare et il est difficile de gagner sa vie en étant un avocat pénaliste.

Le parcours d’études pour devenir avocat

Pour devenir avocat, il faut après le bacc suivre une formation à l’université à l’issue de laquelle on obtient un Master 1 ou 2 en droit. Le diplôme obtenu peut être en droit social, fiscal ou pénal. Il faut également un certificat d’aptitude à la profession d’avocat (CAPA). Lors de l’examen d’aptitude, les étudiants sont soumis  à la rédaction d’un contrôle écrit de 5 heures. Après le diplôme, il faut passer un examen dans un centre spécialisé pour une durée d’un an et 6 mois qui s’achève par un stage dans un cabinet. Avant de prêter serment et de s’inscrire au barreau,  l’apprenant doit obtenir un certificat.

En ce qui concerne la rémunération de l’avocat, il perçoit des honoraires dont le montant est fixé de commun accord avec son client. Les frais de service d’un avocat varient en fonction de l’activité, de la localisation du cabinet et de sa notoriété. Il est possible de rédiger un contrat dès le premier contact. Deux systèmes de rémunération sont courants dans le métier d’avocat. Il s’agit de la rémunération par dossier et la rémunération par heure. Elles dépendent de la complexité de l’affaire à traiter et la spécialité de l’avocat, de la renommée du cabinet et de l’emplacement.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*